Vieux Geek, épisode 310 : Quand Sierra dominait le jeu d’aventure, dernière partie, Leisure Suit Larry.

Après King Quest et Space Quest, il aurait été dommage de ne pas parler de la saga pour adultes – débordant d’humour et de blagues à plusieurs niveaux de compréhension, j’ai nommé Leisure Suit Larry.

Autant « King Quest » et « Space Quest » étaient dédiés à un public large, autant Leisure Suit Larry était orienté vers un public plus adulte. On y trouve la panoplie des jeux et accessoires pour adultes consentants, les allusions plus ou moins voilées, l’alcool et plein de choses qui ne passeraient plus de nos jours avec les « éveillés » qui ont le fondement plus serré que les promoteurs de la Prohibition des années 1920.

C’est aussi la saga qui nait le plus tard, en 1987. Al Lowe propose un univers où on joue Larry Laffer, la quarantaine, toujours puceau (au début du premier épisode), qui cherche en vain à trouver puis conserver l’amour.

Le premier épisode, « Leisure Suit Larry: In the Land of the Lounge Lizards », sorti en 1987, propose la même interface que King Quest et Space Quest. Il sera remanié en 1991. Le succès est au rendez-vous, surtout que vu le contenu « chaud » (toutes proportions gardées) du jeu est bloqué par une série de questions auxquelles il faut répondre pour commencer à jouer.

Une fois cette barrière franchie, à quoi ressemblait donc le jeu ?

L’humour loufoque des Space Quest est ici mélangé à des sujets plus sulfureux, et les occasions de perdre sont nombreuses… Le jeu réussit et les suites se succèdent. Je ne traduirais pas les titres, ils parlent d’eux-mêmes. À noter qu’il n’y a pas eu de Leisure Suit Larry IV, Al Lowe ne voulant faire qu’une trilogie au départ.

  • Leisure Suit Larry II : Goes Looking for Love (in Several Wrong Places) (1988)
  • Leisure Suit Larry III : Passionate Patti in Pursuit of the Pulsating Pectorals (1989)
  • Leisure Suit Larry V : Passionate Patti Does a Little Undercover Work (1991), le premier piloté entièrement à la souris
  • Leisure Suit Larry VI : Shape Up or Slip Out! (1993)
  • Leisure Suit Larry VII : Love for Sail! (1996)

Je n’ai connu que l’épisode VI, et je dois dire qu’avoir passé une soirée à suivre la solution du premier m’a bien fait rire, surtout certains façons de perdre qui sont assez originales.

J’aurai aussi pu parler de Police Quest, mais je pense que le trio « King Quest », « Space Quest » et « Leisure Suit Larry » sont emblématiques des jeux d’aventures de Sierra des années 1980-1990.

2 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 310 : Quand Sierra dominait le jeu d’aventure, dernière partie, Leisure Suit Larry. »

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer