Vieux Geek, épisode 247 : Catacomb et Dangerous Dave, les premiers jeux des fondateurs d’id Software.

Le studio de développement id Software est né en 1991. Cependant, deux des quatre fondateurs du studio, les deux John à savoir John Carmack et John Romero n’en était pas à leur coup d’essai. Le studio se fait connaitre avec l’excellent trilogie de Commander Keen (alors qu’il s’appelait encore Ideas from the Deep) en 1990, mais aussi avec les premiers FPS en « 3D » comme Hovertank ou son successeur Catacomb 3D.

Cependant, aussi bien Commander Keen que Catacomb 3D étaient des adaptations d’anciens titres à un nouveau moteur. En 1988, John Romero avait sorti un jeu pour Apple II dénommé « Dangerous Dave ». Deux ans plus tard, Softdisk – qui a signé un contrat avec le futur id Software – publie l’adaptation pour MS-DOS du titre pour Apple II. Ce sera « Dangerous Dave in Trophy Trouble » ou plus simplement « Dangerous Dave ».

C’est un jeu de plateforme où les écrans se succèdent et où il faut traverser les 10 niveaux avec seulement 3 vies qui sont heureusement extensibles. Il faut récupérer tous les trophées pour ensuite pouvoir accéder à la porte de fin de niveau. On peut avoir un pistolet et un jetpack, mais ceux-ci disparaissent à la fin de chaque niveau.

Catacomb 3D – qui est un excellent FPS pour son année de sortie – est l’adaptation de Catacomb, développé en 1988 et sorti lui aussi sur Apple II et PC. Il fait penser à un jeu de type gauntlet avec 10 niveaux à franchir. L’histoire est un peu bateau, on y joue le rôle du magicien Petton Everhail contacté par le grand magicien de Kieralon, pour aller dans le palais de Kieralon et y récupérer les trésors. On a une seule vie, mais on peut utiliser des sorts de nettoyage par le vide, des potions pour redonner de la vie, bref, les bases d’un jeu à la Gauntlet.

Les deux titres ont en commun d’avoir été publiés via une offre d’abonnement mensuelle dénommée Gamer’s Edge.

J’ai donc utilisé mon ami Dosbox-X pour émuler un processeur intel 286 à 25 Mhz (?!) pour éviter que les jeux soient trop rapides.

Vous l’avez vu et entendu, on est sur des jeux qui devaient être impressionnant en 1988-1990, mais qui reflète aussi la difficulté des jeux de l’époque. Mais c’est toujours un plaisir de faire un peu d’archéologie vidéoludique et de parler de titres un brin oubliés qui ont lancé ensuite des licences plus connues.

2 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 247 : Catacomb et Dangerous Dave, les premiers jeux des fondateurs d’id Software. »

  1. Alors là, pour de l’archéologie, ça en est…J’avoue que j’ai du mal à jouer à cela maintenant, même quand il s’agit de jeux avec lesquels j’ai des souvenirs. On est dans un principe classique ici avec ces hordes qui se ruent dès qu’ils voient le héros, comme dans Gauntlet 5 ans plus tôt effectivement. Alors forcément, je préfère l’original qui était bien fun en arcade à plusieurs aussi, ou avec le doubleur de joystick et les potes de collège/lycée (rayer la mention inutile)

  2. Quand on se replace à l’époque et qu’on regarde ce qui se faisait sur consoles même 8 bits, ça pique les yeux.

    Même en 1994/1995 , je jouais encore à certains vieux titres Apogee en mode ega 16 couleurs. Commander keen bien sûr mais surtout Monster bash. Allez savoir pourquoi mais j’ai mis une paire d’année à choper la version complète. ( achetée début des années 2000 en démat sur le site d’apogee/3d realms )

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer