LXQt 0.8.0 : le retour de l’environnement poids plume.

Début septembre 2014, j’avais fait un point d’étape sur l’évolution de LXQt, quatre mois après la sortie de la version 0.7. La version 0.8.0 a été annoncée le 14 octobre 2014. Cela a été l’occasion de voir les progrès accomplis et officialisés depuis la version 0.7.0.

Si on en croit les notes de publications, outre le fait que LXQt est compilable avec QT5 par défaut, il y a l’outil lxqt-admin (pour les tâches d’administration de l’environnement), des nouveaux thèmes, de nombreuses améliorations dans PCManFM-Qt ou encore dans le panneau qui permet de réordonner les icones à la volée.

J’ai donc installé une Archlinux dans une machine VirtualBox et en me basant sur la paquet AUR lxqt-desktop-git, je me suis occupé de faire compiler l’environnement.

Ce qui m’a conduit à compiler les paquets dans l’ordre suivant, pour être certain de ne pas avoir d’erreur durant le processus d’installation. Les paquets avec une « * » ont juste été recupéré :

  1. libqtxdg-git
  2. liblxqt-git
  3. lxqt-globalkeys-git
  4. lxqt-common-git
  5. lxqt-notificationd-git
  6. liblxqt-mount-git
  7. libsysstat-qt5-git
  8. lxqt-panel-git
  9. lxqt-session-git
  10. lxqt-runner-git
  11. lxqt-qtplugin-git
  12. lxqt-policykit-git
  13. lxqt-openssh-askpass-git
  14. lxqt-powermanagement-git
  15. system-tools-backend
  16. liboobs
  17. lxqt-admin-git
  18. lxqt-config-git
  19. lxqt-about-git
  20. libfm-git
  21. pcmanfm-qt-git
  22. lximage-qt-git
  23. lxqt-desktop-git
  24. qastools
  25. qtermwidget-git
  26. libqxt
  27. qterminal-git (émulateur de terminal)
  28. juffed-git (éditeur de texte)
  29. screengrab-git
  30. qps *
  31. openbox *
  32. lxdm *
  33. lxde-icon-theme *
  34. xscreensaver *
  35. xcursor-themes *

La liste est assez longue, mais la plupart des paquets se compile en moins de 5 minutes. En une heure et demie, l’environnement est compilé et installé.

Comme pour l’article précédent, j’ai rajouté :

  1. gvfs pour la gestion automatisé des volumes (CD, DVD, périphériques USB)
  2. gksu pour les demandes d’autorisation temporaire pour intervenir en tant que root
  3. Clementine pour l’audio
  4. VLC pour la vidéo
  5. LibreOffice pour la bureautique
  6. Mozilla Firefox (pour la navigation internet)
  7. Xarchiver pour la gestion des archives

Après l’installation et la configuration du thème, j’ai capturé une vidéo de l’ensemble.

Comme pour le précédent article, j’ai été bluffé par la vitesse de LXQt. L’arrivée des outils d’administration, même s’ils sont encore rudimentaires sont agréable à utiliser. Cependant, il y a encore beaucoup de franglais. Est-ce dû à une fausse manipulation de ma part ?

Malgré cette traduction incomplète, l’environnement LXQt nous fait comprendre qu’il commence à tout avoir d’un grand et qu’il faudra s’en méfier dans le futur.

C’est vraiment un environnement pour les personnes avec des petites machines ou pour des personnes appréciant des environnements minimalistes. Le projet avance très bien, et même s’il est moins utilisable qu’un Lxde classique, il commence vraiment à rattraper son retard. Les futures versions officialisées seront intéressantes à suivre.

15 réflexions sur « LXQt 0.8.0 : le retour de l’environnement poids plume. »

  1. Je n’ai jamais vraiment accroché avec lxde, c’est sans doute parce que je n’ai pas poussé l’essai assez loin, cette nouvelle version lxqt semble prometteuse, rapide et peu gourmande.
    Je ne sais pas ce qui se passe avec ton micro mais parfois c’est pénible et puis d’un seul coup c’est mieux, un petit soucis avec la prise ?
    A pluche.

  2. Salut 🙂
    J’aime vraiment bien les environnements léger comme lxqt !
    J’aime ces environnements pour les raisons que j’explique dans mon commentaire à ce sondage sur les environnements sur memo-linux : http://memo-linux.com/sondage-quel-est-votre-bureau-sous-gnulinux/#comment-10284

    Donc s’il te plaît continue de faire des articles sur lxqt quand il y à des news sur lui, ça m’intéresse beaucoup. 😉
    N’hésite pas à faire des articles sur les autres environnements léger (xfce/mate), j’ai déjà lu ceux que tu as pu faire pour l’instant sur mate, ces articles sur ces environnements m’intéresse beaucoup (se référer à mon commentaire dans le lien que je donne pour comprendre ma logique et comprendre pourquoi je suis un grand fan de ce genre d’environnement de bureau). Une des choses qui fait que je suis fan de ce genre de bureau, c’est l’écologie, le fait d’être attirer par des produits d’occaz plutôt que neuf pour plein de bonnes raisons (entre autre). 😉 🙂

  3. salut
    je crois que ce genre de bureau sont pour des configuration un peut anciennes genre moin d 1GO de ram
    moi le bureau le plus ergonomique que j ai essaye et gnome shell (je le fait tourner sur un packard bell d 1go de ram), et celus a qui je n accroche pas c est kde, oui je suis plus gtk que qt
    @+

    1. Sachant qu’avec KDE, on peut mimer gnome shell, qu’est-ce qui t’empêche d’y accrocher? En plus, une application gtk dans KDE s’intègre bien (avec les bons paquets) alors que ce n’est pas vrai pour l’inverse.

        1. L’ergonomie peut être la même entre un original et sa copie 😉
          Personnellement, je ne peux plus me passer de Nepomuk/Baloo donc je suis prêt à modifier l’apparence si c’est nécessaire pour continuer à l’utiliser.

  4. Lol 🙂 De toutes façons, l’idée d’une Manjaro Unity fait l’unanimité dans l’équipe de développeurs Manjaro (je ne dis pas dans quel sens, je te laisse deviner).

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer