Passage à Gnome 3.8 sous Archlinux via Gnome-Unstable ? Plus simple que je l’espérais ;)

L’article qui suit ne doit en aucun cas s’appliquer à une machine en production. D’ailleurs, je voudrais bien connaître les entreprises assez cascadeuses pour utiliser ArchLinux comme distribution GNU/Linux 😉

En ce jour de marée faisandée, j’ai eu envie de passer mon ordinateur fixe sous Gnome 3.8.0, sachant que j’utilise dessus un Gnome 3.6.2 à jour. J’avais présenté rapidement Gnome 3.8 dans un article précédent via une Frugalware Linux dans VirtualBox.

Je tiens à le préciser : gnome-unstable n’est pas encore complètement recompilé, et si vous voulez reproduire la manipulation, c’est à vos risques et périls.

J’ai commencé par désactiver les extensions via le site officiel de celles-ci, à savoir extensions.gnome.org.

Etant donné que le dépot [gnome-unstable] dépend de l’activation du dépôt [testing] et de son pendant [community-testing], il faut vérifier que les deux sont déjà utilisés.

Ensuite, j’ai rajouté l’entrée [gnome-unstable] avec le code suivant au dessus de l’entrée [testing]


[gnome-unstable]
Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

Ensuite, j’ai lancé le rafraichissement des dépôts avec un yaourt -Syy. Bien entendu, on peut remplacer yaourt par sudo pacman.

Il y a un paquet à enlever, c’est libsoup-gnome, sinon, ça gueule au niveau de la mise à jour avec le yaourt -Syu. Il faut donc faire un yaourt -Rdd libsoup-gnome.

A nouveau, un petit yaourt -Syu et on attend que les paquets soient récupérés et installés.

Ensuite, on redémarre l’ensemble, et si tout se passe bien, GDM 3.8 puis Gnome 3.8 vous accueille.

L’ensemble de mes réglages a bien supporté la migration, même si j’ai dû réinsérer le mot de passe pour accéder à mon compte en ligne Google.

Comme je le disais, il manque encore quelques paquets : je dirais les paquets liés aux jeux, l’ensemble « Gnome-classic » et les outils d’accessibilité. L’ensemble est rapide, même si certains outils n’ont commencé qu’une migration partielle vers l’interface « unifiée » déjà entamé sous la génération précédente.

Quant aux extensions, il faudra un peu patienter pour en avoir des versions compatibles avec Gnome 3.8. Mais comme les grosses distributions GNU/Linux qui proposeront Gnome 3.8 ne sortiront pas avant mai ou juin prochain…

Et un énorme manque – qui sera surement comblé – c’est l’absence de Nautilus-open-terminal, en clair la possibilité d’avoir un terminal en cliquant avec le bouton droit sur une fenêtre de Nautilus 🙁

7 réflexions sur « Passage à Gnome 3.8 sous Archlinux via Gnome-Unstable ? Plus simple que je l’espérais ;) »

  1. >Et un énorme manque – qui sera surement comblé – c’est l’absence de Nautilus-open-terminal, en clair la possibilité d’avoir un terminal en cliquant avec le bouton droit sur une fenêtre de Nautilus 🙁

    J’en doute… Je testerais GNOME 3.8 à l’occasion.

    1. Et le scripts suivant ne fonctionne pas ?

      #!/bin/bash
      # Opens a terminal window wherever you are.
      gnome-terminal –working-directory $NAUTILUS_SCRIPT_CURRENT_URI

      Bonne soirée.

  2. je l’essaierais bien sur ma cinnarch gnome-shell . au moins je garderai peut-être mon open-terminal vu qu’il dépend de némo qui est installé a la place de nautilus 🙂

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer