Frugalware Linux 1.4rc1 : que du bon ou presque :D

C’est un message de Devil505 sur identi.ca et twitter qui m’a mis la puce à l’oreille. j’ai donc récupéré l’image du DVD. Pour plusieurs raisons :

  1. C’est une image qui permet de faire une installation hors-ligne, les dépots seront surement pris d’assaut lors de l’annonce
  2. Je voulais me simplifier la tache 🙂
  3. Car c’est bien pratique, même si les images proposées ne sont qu’en 32 bits, la 1.4 finale (début février) sortira aussi en x86_64 et ppc)
  4. Et que j’avais envie de faire mumuse avec la Frugalware Linux 1.4rc1 sans faire une trop longue installation, en gros une installation depuis le support, pas une installation « à la archlinux » 🙂

J’ai donc récupéré l’image ISO en utilisant ce bon vieux wget.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c ftp://ftp7.frugalware.org/pub/frugalware/frugalware-testing-iso/frugalware-1.4rc1-i686-dvd1.iso –2011-01-09 11:04:03– ftp://ftp7.frugalware.org/pub/frugalware/frugalware-testing-iso/frugalware-1.4rc1-i686-dvd1.iso => «frugalware-1.4rc1-i686-dvd1.iso» Résolution de ftp7.frugalware.org… 88.191.250.131 Connexion vers ftp7.frugalware.org|88.191.250.131|:21…connecté. Ouverture de session en anonymous…Session établie! ==> SYST … complété. ==> PWD … complété. ==> TYPE I … complété. ==> CWD (1) /pub/frugalware/frugalware-testing-iso … complété. ==> SIZE frugalware-1.4rc1-i686-dvd1.iso … 4493068288 ==> PASV … complété. ==> RETR frugalware-1.4rc1-i686-dvd1.iso … complété. Longueur: 4493068288 (4,2G) (non certifiée) 100%[====================================>] 4 493 068 288 2,27M/s ds 34m 33s 2011-01-09 11:38:37 (2,07 MB/s) – «frugalware-1.4rc1-i686-dvd1.iso» sauvegardé [4493068288]

J’ai ensuite créé une image disque vide de 32 Go, puis j’ai lancé kvm. Mais en utilisant le raccourci qui permet de gérer un processeur virtuel en 32 bits.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ dd if=/dev/zero of=disk.img count=32 bs=1G 32+0 enregistrements lus 32+0 enregistrements écrits 34359738368 octets (34 GB) copiés, 493,106 s, 69,7 MB/s
[fred@fredo-arch ISO à tester]$ kvm32 -hda disk.img -cdrom frugalware-1.4rc1-i686-dvd1.iso -boot d &

A noter, l’existence d’une option « gui » qui lance l’installateur graphique 🙂

Les étapes classiques sont proposées : langue à utiliser, définition du clavier, utilisation du réseau pour vérifier la présence de paquets plus récents, partitionnement du disque, choix des logiciels à installer, puis l’installation proprement dite.

Pour mon choix (Gnome + OpenOffice + outils multimédias de base) = 1012 paquets.

Ensuite sont rajoutés : le chargeur de démarrage (grub 0.97), un utilisateur, la gestion de la zone horaire, et les réglages de Xorg (dont le gestionnaire de connexion à utiliser).

A noter qu’au démarrage, SystemD est utilisé… Ce qui sera aussi le cas avec la Fedora 15 qui est prévue pour mai 2011.

Gnome 2.32.1 nous accueille. Avant toute autre opération, je vais – en utilisant gfpm enlever les paquets installés qui ne me sont pas utiles (serveur X, outils KDE, etc…) J’aurais très bien pu choisir le mode expert dès l’installation, mais je n’ai pas voulu tomber sur des bugs comme ceux qui touchait à une certaine époque l’installateur en mode texte.

Cependant, je suis confronté à un problème de taille : impossible d’accéder à root, donc pas de modification des fichiers dans /etc/X11/xorg.conf.d, ni d’instllation de paquets en ligne de commande. Ce doit être un bug lié à l’utilisation de l’installateur graphique. J’ai rapporté le bug, on verra bien ! 🙂

Les logiciels installés sont assez « conservateurs » pour une distribution rolling-release : Mozilla Firefox 3.6.13 (logique), mais aussi OpenOffice.org 3.2.1 (au lieu de LibreOffice 3.3 RC2, voire de la RC8 d’OpenOffice.Org 3.3)

Cependant, il est possible d’installer LibreOffice. Voici comment. On commence par virer OpenOffice.org 3.2.1. On récupère ensuite sur le dépot de vmiklos les paquets utiles et on les installe.

LibreOffice démarre, mais malheureusement uniquement en anglais, les paquets linguistiques n’ayant pas été empaquetés.

La Frugalware Linux 1.4 sera surement un grand cru, apportant quelques nouveautés intéressantes comme le support de SystemD. Dommage cependant que LibreOffice ne soit pas proposée, surtout avec l’annonce récente de Canonical.

Les choix parfois un peu trop « conservateur » de Frugalware sont à double tranchant : c’est fonctionnel, mais parfois juste un tout petit peu trop vieux, surtout si on se contente des versions stables de la distribution.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer