Sabayon Linux 5.1 Gnome… Une distribution qui sucre trop ?

Sabayon Linux, c’est une version simplifiée de la Gentoo Linux qui démarre en tant que liveCD / liveDVD pour permettre l’installation d’un système complet en quelques minutes – au lieu de quelques heures avec une Gentoo Linux classique. Au menu de cette version 5.1 ? Entre autres, un noyau linux 2.6.31 et Gnome 2.28.0, Mozilla Firefox 3.5.5, OpenOffice.org 3.1.1 et plein de petites choses en plus 😉

Sabayon Linux 5.1 version Gnome

J’ai commencé par récupérer l’iso via l’outil wget.

fred ~/download $ wget -c http://ftp2.cz.freebsd.org/pub/sabayon/Sabayon_Linux_5.1-r1_amd64_G.iso
–2009-12-13 09:26:56– http://ftp2.cz.freebsd.org/pub/sabayon/Sabayon_Linux_5.1-r1_amd64_G.iso
Résolution de ftp2.cz.freebsd.org… 86.49.49.49
Connexion vers ftp2.cz.freebsd.org|86.49.49.49|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…200 OK
Longueur: 1973790720 (1,8G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : «Sabayon_Linux_5.1-r1_amd64_G.iso»

100%[====================================>] 1 973 790 720 739K/s ds 43m 37s

2009-12-13 10:10:33 (737 KB/s) – «Sabayon_Linux_5.1-r1_amd64_G.iso» sauvegardé [1973790720/1973790720]

Puis j’ai lancé la machine habituelle de test.

fred ~/download $ qemu-img create -f qcow2 sab51.img 32G
Formatting 'sab51.img', fmt=qcow2 size=34359738368 encryption=off cluster_size=0
fred ~/download $ qemu-kvm -hda sab51.img -cdrom Sabayon_Linux_5.1-r1_amd64_G.iso -boot d &

La deuxième commande vous paraît un peu courte ? En effet, c’est un alias, un raccourci que j’ai rajouté dans mon fichier ~/.bashrc qui est en réalité :


alias qemu-kvm='qemu-system-x86_64 --enable-kvm --soundhw all -localtime -k fr -m 1024'

Après un écran de démarrage qui permet de choisir la résolution, la langue utilisée ou encore une option – comme lancer directement l’installateur, on arrive sur un Gnome 2.28.0.

Lorsque l’on lance l’installateur, on retrouve une version de l’outil anaconda, bien connu des utilisateurs de Fedora Linux ou encore de Red Hat Linux Enterprise 😉

J’ai choisi les options par défaut, laissant l’installateur créer les partitions, formatées en ext4fs… Sacrément moderne ! 🙂

Après avoir configuré le fuseau horaire, on ajoute un – ou plusieurs – utilisateur(s), en sachant que seul le premier a des droits proche de ceux de root.

L’installation prend après un certain temps. Avec Qemu (et l’utilisation de la technologie kvm), il a fallu une grosse heure… Sur une machine réelle, le temps doit être sûrement divisé par deux.

Une fois l’installation terminé, on peut soit faire redémarrer la machine, soit quitter l’installateur.

Une fois redémarré, l’outil de mise à jour nous annonce la présence de 10 mises à jour, dont une concerne l’outil de gestion de paquets…

En utilisant l’outil Sulfur, les paquets sont mis à jour.

Ensuite, on peut passer au nettoyage, en enlevant les paquets inutiles. J’ai donc enlevé xmbc, world of goo et l’ensemble des outils en mono. Pour le dernier point, je sens arriver l’odeur du troll des cavernes, mais je n’apprécie pas cette technologie, et si j’ai envie de ne pas utiliser cette technologie, je me demande en quoi cela est un troll.

Autant la suppression de World Of Goo et de xbmc se passe sans problème, autant pour mono, c’est une autre paire de manches.

J’ai utilisé la ligne de commande – g33k powa – avec l’outil equo et un petit :

equo remove mono

Car, chose étrange, si les paquets purement mono sont enlevés avec le runtime, il me vire tracker-search – ce qui n’est pas létal, mais Totem passe aussi l’arme à gauche… Or, il faudra m’expliquer en quoi cet outil est dépendant de mono

En effet, son mon Archlinux, voici ce que j’obtiens si je demande les infos techniques sur totem :

fred ~ $ yaourt -Si totem
Dépôt : extra
Nom : totem
Version : 2.28.4-1
URL : http://www.hadess.net/totem.php3
Licences : GPL2 custom
Groupes : gnome-extra
Fournit : —
Dépend de : gstreamer0.10-base-plugins>=0.10.25
gstreamer0.10-good-plugins>=0.10.16
totem-plparser>=2.28.1 libxxf86vm libxtst
desktop-file-utils iso-codes>=3.10.1 libepc>=0.3.10
python>=2.6 libgdata>=0.4.0 libunique>=1.1.6
Dépendances opt. : gstreamer0.10-ugly-plugins: Extra media codecs
gstreamer0.10-bad-plugins: Extra media codecs
gstreamer0.10-ffmpeg: Extra media codecs
Est en conflit avec : totem-xine
Remplace : totem-xine
A télécharger : 3500,40 K
Taille (installé) : 10988,00 K
Paqueteur : Biru Ionut
Architecture : x86_64
Compilé le : ven. 20 nov. 2009 16:18:41 CET
somme MD5 : 9116f7e767a3a38078527238434de3f6
Description : A GNOME2 integrated movie player based on Gstreamer.

Aucune dépendance liée à mono… Bizarre est le premier terme qui me vienne à l’esprit.

Dommage pour cette distribution de dépendre autant de mono. Néanmoins, elle a le mérite d’exister et de rendre Gentoo Linux plus abordable pour l’humain de base 😉

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer