Après Pioneer One, L5.

Après que Pioneer One ait fini par boucler sa première saison au bout d’un an et demi de récolte de fonds et de travail, montrant qu’il était possible de produire une mini-saison en se basant sur un financement communautaire, un autre série de science-fiction, L5 vient de proposer son épisode pilote. Et le morceau de choix est le budget : seulement 15000$ pour l’épisode pilote et un an de travail.

Our goal with L5 was to create a compelling, high-production-value science fiction on a small budget. After endless hours in post production were volunteered by a talented team of visual effects artists all over the world, and with the spit and vinegar of home grown construction methods for building props, sets and costumes, as well as the unrelenting support of our families and the local art and business community in the Chicago area, the result was accomplished inside a budget of $15,000.

Ce qui donne traduit :

Notre objectif avec L5 était de créer une série de science fiction de qualité avec un petit budget. Après d’innombrables heures dédiées à la post-production effectuée par une équipe d’artistes talentueux dans les effets visuels situés partout sur la planète, et en faisant les bâtiments, équipements et costumes à la main, ainsi qu’avec le support continu de nos familles et des entreprises locales artisanales et commerciales de la région de Chicago, le résultat a été accompli avec un budget de 15.000 $.

Le scénario est classique d’apparence : suite à la destruction croissante des capacités de la planète, une équipe d’explorateurs sont envoyés vers un monde, en vain, pour un voyage dont l’aller simple dure 20 ans. Mais, malheureusement, le retour sera plus long que prévu, et durera 200 ans. Et quand ils reviennent vers la Terre, une mauvaise surprise les attend. Une colonie spatiale massive, baptisée L5 flotte près de la Terre, et deux membres d’équipages sont envoyés y jeter un oeil.

Les effets spéciaux ne sont pas aussi réussi que ceux des séries à gros budgets, mais cependant, la série vaut le coup d’oeil. Maintenant, un appel aux dons a été fait pour que le deuxième épisode soit tourné et monté. J’ai donné 10$, c’est pas grand chose, mais au moins j’apporte mon humble pierre à l’édifice du financement de projets alternatif à ceux de l’industrie de l’inculture.

Pioneer One, épisode 3 : déjà les sous-titres français disponibles.

Hier, le troisième épisode de Pioneer One est sorti. Voulant apporter ma pierre à l’édifice, j’ai pris le fichier des sous-titres originaux, et j’ai traduit tout ce que j’ai pu, du mieux que je l’ai pu, et j’ai patiemment copié / collé les phrases traduites. En gros, j’ai traduit 9/10ième du texte.

Deux autres personnes ont contribué, corrigeant mes fautes et comblant les trous que j’ai laissé. Maintenant, vous pouvez récupérer l’épisode 3 et les sous-titres français.

Bon visionnage 🙂

Zenith, la nouvelle série communautaire ?

Alors que le troisième épisode de Pioneer One est sur le point de sortir (le 28 mars),  après une deuxième épisode assez intéressant (sous titres français disponible à cette adresse, merci à Skritik pour le lien),  une nouvelle mini-série uniquement financée par les fans et proposée via le peer-to-peer est en train de voir le jour : « Zenith ».

Cette série qui mélange le fantastique et un futur digne d’un mélange de 1984 et du « Meilleurs des mondes », nous plonge dans une sorte de dialogue entre un père (vivant dans les années 2010) et son fils, vivant dans un monde en 2044 assez cauchemardesque : les humains ont été modifiés génétiquement pour ne connaître que le bonheur.

Le premier épisode commence avec l’évocation de l’expérience de Milgram. Puis au bout d’une dizaine de minutes, nous arrivons dans le cauchemardesque 2044… Je n’en dit pas plus, je vous laisse découvrir l’épisode.

Et si vous voulez participer à la réalisation du prochain épisode, les dons commencent à 5 dollars, ce qui n’est rien au final, surtout quand on compare avec le budget de certaines séries dont le scénario est aussi long qu’un ticket de métro 😉

Pioneer One : L’aventure continue… Avec un financement sympathique ;)

Pionneer One, c’est une série TV disponible uniquement sur internet, et qui se base sur les protocoles peer-to-peer et la plateforme vodo.net pour exister.

Financée uniquement pas les internautes – on peut donner de 5 à 2000$ pour aider au financement des deux derniers épisodes restants à tourner – elle permet de montrer qu’une autre voie de financement est possible en dehors des circuits classiques de production.

Le deuxième épisode est sorti courant décembre, et j’avoue que je l’ai bien apprécié.

En fin d’année dernière, j’ai acheté un T-Shirt blanc pour aider au financement des derniers épisodes via une boutique en ligne spécialement mise en place. D’ailleurs, dès que mes finances auront récupéré des fêtes de fin d’années, je compte acheter un poster, voire un deuxième T-Shirt car l’ensemble est de qualité :

T Shirt blanc Pioneer One

Même si vous n’achetez rien, jetez au moins un oeil à cette série qui vaut le détour, malgré la petitesse des moyens mis en oeuvre (6000$ pour l’épisode pilote)…

En vrac’ libre et en retard ;)

Un petit vrac’ libre et un peu en retard parfois 😉

  • Mozilla Firefox 3.6.4 est enfin sorti. Et fini les plantages à cause de certains greffons mal élevés 😉
  • VLC 1.1.0 pointe le bout de son nez. Avec pas mal de nouveautés (support du WebM, VAAPI, etc…), dont beaucoup sont en interne. Tant qu’il fonctionne bien, que demande le peuple ? 😉
  • Gnome 2.30.2 est enfin sorti. Et est disponible au moins sur Archlinux et Frugalware 😉
  • Bien que ce ne soit pas complètement libre, notons la sortie du premier épisode de la série uniquement diffusée via P2P, « Pioneer One« . Avec une ambiance à la « 24 » première saison, c’est assez bien. Les sous-titres arrivent au fur et à mesure. Et si vous voulez qu’un deuxième épisode voit le jour, donnez via paypal 😉

Voila, c’est tout pour aujourd’hui !

Bonne journée 😉

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer