La migration de Twitter vers Mastodon, une migration qui va rapidement couper court ?

Depuis quelques jours – au moment où je rédige ce billet – il y a un minuscule mouvement de migration de l’oiseau bleu vers Mastodon.

Tout a commencé avec l’histoire de rendre payant la certification de comptes sur Twitter à hauteur de 8$ par mois. Depuis l’annonce d’Elon Musk – et je vous renvoie à cet article de Clubic – des personnes se sont révoltées et ont décidé de migrer vers Mastodon. Mais pas de quoi faire perler une goutte de sueur sur le front de la direction de Twitter.

Étant sur différentes instances Mastodon depuis quelque chose comme 4 ans, c’est la deuxième fois que je vois une migration de ce style arriver. Je dois dire que je n’y crois que moyennement, car l’architecture du réseau par instances qui doivent mutuellement se suivre pour afficher les messages postés apparaitra comme bizarre à des personnes habituées à n’avoir qu’une seule instance à suivre pour se clasher – oups, je voulais dire communiquer – en toute tranquillité.

Outre l’effet de bulle des différentes instances qui peuvent avoir des politiques à l’opposé les unes des autres, Mastodon nécessite de réapprendre tout ou presque. D’où l’obligation de choisir la bonne instance dès le départ. Je suis sur Mamot, l’instance de la Quadrature du Net.

Outre les posts qui peuvent atteindre les 500 caractères, la possibilité de les réécrire en cas de problèmes pourra mettre à mal les volontés de clasher comme dans leur vie antérieure.

Pour être franc, j’ai comme l’impression qu’une fois la certification payante entrée dans les moeurs twitteriennes, ça ne bougera plus trop du côté de Mastodon. Est-ce un mal ? Est-ce un bien ? À chaque personne d’en décider.

10 réflexions sur « La migration de Twitter vers Mastodon, une migration qui va rapidement couper court ? »

  1. La migration a en fait commencé le jour même où Musk a pris les rênes de l’entreprise et en a viré toute l’équipe de direction précédente dans la foulée. L’histoire de la certification payante n’est arrivée que dans un deuxième temps (et au départ, ça devait être 20 $ ou € par mois pour avoir et garder le badge, avant qu’il redescende à 8…).
    Pour le reste, c’est vrai que ce genre de vagues, une fois le soufflet retombé, ben… Il en reste rarement grand-chose. On a donc des raisons de rester… circonspects, au mieux.
    De toute façon, on sait bien que ce seraient plutôt les réactions d’entreprises – comme General Electric qui suspend ses campagnes de pubs jusqu’à nouvel ordre – qui pourraient éventuellement faire infléchir la nouvelle politique de l’oiseau bleu, pas quelques milliers de suppressions de comptes qui, de toute façon, ne payaient pas.

    PS : « cet article de Clubic », pas « cette ».

  2. Non , c ‘est plus un mouvement d ‘ humeur qu ‘ autre chose . Mastodon est typique du logiciel libre : difficile pour y rentré , difficile a utilisé et je pense que cela est un fait exprès , pour rester sur un certain élitisme et entre soit . Comme Reddit et le système de Karma .
    Mastodon n ‘ est pas pour le  » grand public  » , mais pour les libristes et les gens de la tech et aussi , il en faut les rebelles en cartons mouillés .
    Pour les pros , cela va devenir un à côté de LinkedIn

  3. Il est même trop gentil vis à vis du principe de la communauté AMHA. Une communauté par définition, ça vise à nuire aux personnes qui n’en font pas parti !
    Dans le même registre d’idée, je conseille à tout le monde d’aller voir sur le blog du Hollandais volant ce qu’il pense du patriotisme. Article publié en octobre 2022. J’ai rarement lu un avis aussi éclairé sur le sujet. Ça fait un bien fou de voir qu’on est pas le seul à penser la même chose…
    Sur ce, bon weekend à tous, je vais aller regarder une vidéo d’Aurélien Barrau, grand admirateur d’Elon Musk devant l’éternel lol
    Connaissant bien la sagesse du bonhomme, je pense qu’il vous conseillerait à tous d’utiliser le moins possible Twitter et Mastodon, voire pas du tout. On y arrivait avant, on peut le faire maintenant.

  4. N’étant déjà pas sur Twitter, que je trouve pire que le café du commerce le soir à la fermeture, je ne migrerai pas. J’en ai déjà trop avec Fesse-boucs/WhatsApp, que je garde plus par contrainte qu’autre chose…

  5. Bonjour le monde
    Juste un petit commentaire sur le sujet, personnellement je n’utilise pas et n’utiliserais jamais les réseaux dit sociaux, pour moi tous ces trucs sont de la grosse M….. en boîte, bref, ce que je sais en tout cas,c’est que ce gros C.. de Musk va licencier énormément de monde, moi c’est cette info que j’ai surtout retenue et les personnes vont continuer a l’engraisser en payant désormais leur compte,(si j’ai bien comprit!!)envoyer à la rue autant de personnes pour ce faire encore plus de fric, cela me répugne.
    Alors si j’étais à la place des personnes intelligentes, pour peu qu’il y en ai encore, je quitterais tous réseaux quel qu’ils soient, mais c’est juste mon opinion, pour peu qu’elle compte elle aussi!!
    Ils existent bien d’autres moyens de partager sans être soumis à ces dictâtes sociaux qui font plus de mal que de bien.
    Bonne journée

  6. Bonjour, alors pour répondre à la personne au dessus. Twitter l’a bien cherché. Ils ont passé leurs temps à mentir, entre leurs politiques, les promotions à base de payement en nature ou autres, les bots, les emplois fictifs,….
    Je vous conseil juste de vous intéresser au rachat de cette boite par Elon Musk. Twitter a fait n’importe quoi.

    Après Elon Musk n’est pas non plus un saint, ou autres. Le nombre d’annonce de merde qu’il a fait avec Tesla ou autres, certaines était presque des arnaques. Des technos annoncées jamais sorties,….
    La seule chose que j’espère est que Twitter devienne plus vivable, Elon est peut etre la personne qu’il faut. (J’ai bien dit peut etre)

  7. Elon Musk est un nuisible, comme tous les milliardaires. Le fait que certaines personnes puissent avoir de l’estime pour sa réussite, ses entreprises ou pour sa personne tout court, ça en dit long sur la déchéance de l’échelle des valeurs dans notre société.
    Le fait qu’il rachète Twitter est totalement logique vu que ce site est tout aussi pourri que lui. Qui se ressemble s’assemble.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer