Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 44 : Les séries à vous filer le cafard.

De mon enfance, j’ai conservé certaines séries mythiques, spécialement dans le domaine du dessin animé. Mais il y en a trois que je qualifierai de « fouteuse de cafard ». Des séries si tristes qu’on peut se réjouir d’avoir fait survivre l’espoir malgré leur visionnage.

Je vais y aller chronologiquement, et je commence avec une série arrivée en 1978 arrivée dans Récré A2, j’ai nommé Candy, « Candy Candy » en version originale. Est-il besoin de présenter ce shojo manga ? Candy est abandonné par ses parents et est recueillie en même temps que celle qu’elle considère comme sa soeur, Annie.

Ensuite, il y a eu entre autres :

  • Le départ déchirant d’Annie
  • Elle arrive dans une famille où elle est maltraitée par un frère et sa soeur
  • La mort du premier amour de Candy, Archibald dans un accident de chasse. Pour éviter de choquer les plus jeunes, la mort sera transformée en handicap à vie
  • Elle perd son deuxième amour, Terry Granchester
  • Elle prendra part au premier conflit mondial

Bref, que du très joyeux pour les 115 épisodes de la série. Allez, séquence nostalgie avec le premier générique.

Si vous pensez qu’on a atteint un maxima dans la cruauté, laissez-moi vous introduire d’une série diffusée en 1982, j’ai nommé « Rémi sans famille » d’après le roman d’Hector Malot. Les enfants des années 1970 sont en train de préparer le bidon d’essence et les allumettes, car on est dans le summum de la maltraitance de personnages.

Rémi est un enfant kidnappé puis adopté par madame Margerin. Il est ensuite vendu à Vitalis, un saltimbanque qui mène sa petite troupe sur les routes de France. Ensuite ?

  • Une partie des chiens de la troupe se fait massacrer par des loups
  • Vitalis, ancien chanteur d’opéra meurt en sauvant Rémi de la neige
  • Le singe de la troupe meurt d’épuisement à la fin du numéro où il était le héros
  • Il est pris dans un accident dans une mine

Et j’ai dû en oublier. C’était simple : en 25 minutes, durée des 51 épisodes, on se retrouvait rapidement avec l’envie de  se lever pour changer de chaine. Une torture. Allez, une piqûre de rappel, le générique du début.

Pour finir, une dernière série, que j’ai vu sur le tard. En effet, elle a été diffusé à partir de fin 1985, c’est bien entendu de « Clémentine » dont je parle.

Série franco-japonaise de deux saisons pour 39 épisodes, elle se passe dans les années 1920. On y suit les aventures de Clémentine, victime d’un accident d’avion provoqué par le démon Malmoth. Clouée dans un fauteuil roulant, elle est protégée par Héméra.

Au fil des épisodes, elle combat les grouillants, envoyés par Melmoth, mais uniquement dans ses rêves, à cause de son infirmité.

Entre la voix de Malmoth – interprété par Roger Carel, Francis Lax et Jacques Torrens – les grouillants qui ont des formes pas franchement enviables, c’est une série qui respire – ou pas – la joie de vivre.

Simple question pour finir cet article : quelle est votre série en images réelles ou en dessins animés à cafard ?

9 réflexions sur « Mémoires télévisuelles d’un enfant des années 1970, épisode 44 : Les séries à vous filer le cafard. »

  1. C’est vrai qu’il y en avait plein à l’époque… mais outre celles citées ici, j’ai surtout retenu Zora la rousse, rien qu’à voir/entendre le générique, je m’enfuyais en courant. J’ai dû en « subir » quelques minutes tout au plus. Il faudrait peut-être que je la regarde aujourd’hui avec un œil adulte pour m’en faire une idée plus concrète.

    1. Pareil, Zora La Rousse me donnerait des nausées rien qu’en entendant le générique!
      J’ai peu de souvenirs mais ça m’a traumatisé!!!

  2. C’est pas aussi hardcore que Rémi mais j’ai le souvenir de Silas. Une série filmée allemande racontant la vie d’un jeune orphelin au Danemark et tournée en France (d’après la version anglaise de l’article Wikipedia), vive l’Europe ! : https://fr.wikipedia.org/wiki/Silas_(mini-s%C3%A9rie)

    Le générique : https://www.youtube.com/watch?v=DsTsSrifKiU

    Il y a eu aussi Heidi, toujours filmé, diffusée sur Antenne 2 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Heidi_(s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e%2C_1978)

  3. Heuu… c’est peut etre plus recent mais tu en oublie un et pas des moindres: Princesse Sarah

    Resumé de l’histoire: Sarah douce petite fleur pleine de joie sache que la vie est une pute et que tu va en baver ta race, tu va devoir travailler comme boniche dans l’ecole que tu avait integré pour garder un toit au dessus de la tete, et ton seul salaire sera des mandales dans la bouche si tu fait tomber un quignon de pain par terre…

    Dans le genre de DA qui donne envie de se tailler les veines, on est pas au niveau de Remi sans Famille mais pas loin

    1. Princesse Sarah est trop récent pour moi. Mais à ce que j’ai pu voir dans un épisode dédié de Joueur du Grenier, on tient un sacré client pour être champion olympique du foutage de cafard.

      1. Remi Sans Famille et Clementine sont quand même difficiles a battre, je sais pas si Princesse Sarah peut tenir la distance face a ces deux number one du foutage de cafard…

        Belle et Sebastien est hardcore aussi, il mérite sa place dans le classement.

  4. Enfant, « Clémentine » est la série d’animation qui m’a vraiment foutue le cafard 🪳️🪳️🪳️. J’en ai même fait des cauchemars 😱️ à cause de ce démon de Malmoth 👹️ et de ses grouillants 😈️😈️😈️ !!!

    Plus de 30 ans après, je me demande bien pourquoi a-t-on permis à des enfants de notre âge de regarder une telle série à la télé ?! 🤨️

    « Clémentine » n’était pas et n’est pas une série d’animation pour enfants !!! 🔞️

    Bref. Mon cher Fredo, tu viens de me rappeler un très mauvais souvenir de mon enfance. 🤥️

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer