Vieux Geek, épisode 267 : 2001, année de l’éclatement de la bulle internet.

L’année 2001 a été marquée par les attentats du 11 septembre, mais aussi pour les technophiles et les boursiers par l’explosion d’une bulle spéculative qui avait gonflé depuis 1995, la bulle internet.

On parlait de la « nouvelle économie » qui devait révolutionner le monde et envoyer les tenants de l’ancienne économie, celle qui n’était pas basée sur les technologies de la communication et de l’information, au musée de l’histoire.

C’était l’époque où des sommes folles étaient cramées en quelques mois par des modèles économiques qui n’étaient pas viables. L’exemple parfait était le magasin de mode en ligne boo.com qui avait cramé quelques 188 millions de dollars pour mettre piteusement la clé sous la porte. De cette époque, il ne reste que des monstres comme eBay ou Yahoo par exemple.

C’était l’époque de Caramail racheté par Spray, un portail suédois pour plusieurs dizaines de millions de francs à l’époque alors que l’entreprise était tout juste à l’équilibre financier, comme le dit si bien Orianne Garcia dans le documentaire « Quand l’internet fait des bulles. », documentaire de 2007.

Ou comment Amazon était si sur-estimé que les économistes de l’époque ne savaient plus comment faire pour évaluer sa valeur apparente…

et la deuxième partie :

Je me souviens aussi d’un reportage – diffusé dans Capital à l’époque – où lors d’un des rassemblements entre investisseurs et entrepreneurs en besoin de fonds – manipulait des millions et n’avait pas le moindre petit billet en poche. C’était la grande épopée des « first tuesdays ».

Une époque de folie que j’avais vécu avec beaucoup de précaution… Une bonne idée au final. Il faut dire qu’à l’époque, je n’avais qu’une connexion par modem 33,6kbps… Je n’ai eu une connexion constante en ADSL en 2002.

7 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 267 : 2001, année de l’éclatement de la bulle internet. »

  1. et maintenant tu es en fibre 1go

    ça me manque cette époque.
    aujourd’hui tout va très vite, plus rien d’intéressant.
    triste époque !

  2. Qu’est-ce qu’on a pu dire et écrire comme conneries à longueur de médias à l’époque… Je traduisais des articles de journaux/magazines à l’époque, la façon dont tout était considéré comme acquis était impressionnante, pas une once de méfiance. Les quantités de pognon englouties dans des projets sans autre consistance que le bagout de leurs concepteurs étaient effrayantes.

    Enfin, c’est le mécanisme des pionniers : beaucoup d’appelés qui rêvent trop grand, beaucoup de morts sur la route et peu d’élus à l’arrivée. Ce n’était pas la première fois… ni la dernière, les leçons n’étant jamais apprises dans ce domaine.

  3. La toile , surfer 😀

    Avant quand ont fesais une recherche sur le web c’était du sérieux maintenant internet ses devenue une vraie corbeille ont trouve rien de bien intéressant en quelque seconde… Si ont avez les prix de l’époque sur la connexion , avec le réseau d’aujourd’hui peut-être moin de conneries pour le prix !

  4. Salut,
    Et la bulle Internet à permis aux kékés de pouvoir s’exprimer tout le temps, partout kékésoit le sujet!
    Kékés politiques, kékés rois de la pâte à crêpes, kékés informatiques, kékés joyeux, kékés râleurs !
    Être kéké c’est une manière de vivre, kéké or not kéké that is the question ! En général, la réponse est assez rapide! Avant le kéké était souvent au bistrot, pour rencontrer d’autres merveilleux kékés qui entre deux rondelles de saucisson refaisaient le monde! Et puis la bulle Internet est arrivée …
    Résultat des courses c’est que même le dimanche, jour du Seigneur et du gigot, un kéké sans aucune vergogne peu arriver en loucedé pour saloper l’article d’un geek … Geek, autre famille qui a éclos grâce à la bulle Internet mais ceci, est une autre histoire !

  5. J’y connais rien à la bourse mais tout ce que je peux constaster, c’est que le site du Dr. Quinn a survécu à ce Krach ! https://www.drquinnmd.com/

    J’avais aussi une liaison en 33k en 2001 car ligne pourrie, vivant dans une ville dans les ardennes. Et je me permettais même d’écouter des radio en Real Audio (si je ne me trompe) en 20k (ou 22, je ne sais plus ?).

  6. Cette époque à aussi marqué le début du déclin de Silicon Graphics , de Netscape , Sun Microsystems . Crosoft a été touché . La période actuelle est guère mieux avec la  » french tech  » et ces commerciaux qui ne connaissent même pas python . Le niveau des connaissances a baissé en flèche

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer