Vieux Geek, épisode 240 : Zone Alarm, un des pare-feux d’avant MS-Windows XP SP2.

Avoir un pare-feu dans un OS est une fonctionnalité standardisée de nos jours. Cependant, ce ne fut pas la cas jusqu’en août 2004 quand Microsoft proposa son si attendu Service Pack 2 pour MS-Windows XP. Je cite la page wikipedia sur le dit service pack :

[…]
Le Service Pack 2 — anciennement nommé « Springboard » — est sorti le 6 août 2004, après plusieurs reports, avec pour priorité la sécurité informatique. Le service pack améliore l’intégration et les performances du Pare-feu Windows et du Wi-Fi, intègre le support du Bluetooth et rajoute un bloqueur de pop-up pour Internet Explorer.
[…]

Avant, il y avait son ancêtre, ICF pour Internet Connection Firewall mais il était moins pratique à l’utilisation, et surtout il fallait l’activer manuellement… Autant dire que le SP2 qui mise en place une activation automatique améliora un minimum la sécurité de MS-Windows XP.

Jusqu’à ce 6 août 2004 et depuis août 2001, date de sortie de la version « gold » de MS-Windows XP, si on voulait un pare-feu potable, il fallait en rajouter un par soi-même. Dans les grands noms de l’époque, il y avait l’incontournable Zone Alarm.

Le logiciel est né en février 2000, et en fouillant les archives de l’excellent site Abandonware Magazine, je n’ai pu trouver Zone Alarm qu’à partir de sa version 2.6 pro datant d’août 2001. Pour vous montrer cette version de Zone Alarm, j’ai donc décidé de partir d’un MS-Windows 98 Deuxième édition. En effet, je crains que cette version soit incompatible avec MS-Windows XP 🙁

Zone Alarm existe toujours en 2020, même si je me demande quel est son intérêt avec des versions modernes de MS-Windows.

3 réflexions sur « Vieux Geek, épisode 240 : Zone Alarm, un des pare-feux d’avant MS-Windows XP SP2. »

  1. Petit rappel contextuel:

    A cette époque il ni avait pas de « BOX » les connexion ce fesait « en direct » vie un modem RTC, ADSL ,câble par port USB (coucou le speedtuch), série ou rj45.

    Avoir son router pour certain, dont moi-même, était donc un luxe.

    De plus ce n’était pas « le monde de …. …. » serte, c’était du joyeux bordel en p2p mais rien a voir avec la mentalité de chiot de ces dernier temps.

    C’est en partie « l’affaire du ver blaster » qui a pousser MS a introduire un par feu potable sous windows.

  2.  » Zone Alarm existe toujours en 2020, même si je me demande quel est son intérêt avec des versions modernes de MS-Windows  »

    un par-feu a toujours de l’intérêt sur internet, ça apporte une sécurité sur les connexions entrante et sortante. Vous avez une petite idée de qu’elle programme communique sur internet.
    on ne peut pas dire que c’est inutile même si dans Windows il y a en un par défaut et que je doute de son efficacité.

    1. Je préfère largement un pare-feu intégré à un outil tiers. Après je considère qu’un outil comme Zone Alarm a du mal à se justifier de nos jours.

      J’ai bien aimé le pare-feu intégré à MS-Windows XP SP2 à l’époque, donc peut-être que je ne suis pas trop objectif ici !

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer