Yoper Linux 2010… A suivre dans un prochain article ?!

La YoperLinux est une distribution optimisée 32 bits, qui partant de zéro se veut rapide et innovatrice :

The distribution is scratch-built as opposed to modifying one of the more popular distributions to create a new distribution. There is no denying of influences though. So there are recognizable elements from other Linux distributions ranging from Archlinux, Ark , Gentoo and Fedora.

Ce qui donne traduit :

La distribution est construite à partir de zéro, par opposition à la modification de l’une des distributions les plus populaires pour créer une nouvelle distribution. Il est indéniable qu’il y a des influences. Il y a donc des éléments reconnaissables des autres distributions Linux à partir de Archlinux, Ark, Gentoo et Fedora.

J’ai donc profité de la sortie de cette distribution qui propose des versions pour KDE4, KDE3 et Xfce pour y jeter un oeil.

J’ai donc récupéré l’image ISO proposant KDE4.

fred@frugalware:~/download$ wget -c http://ftp.nluug.nl/pub/os/Linux/distr/yoper/iso/YOPER-2010-KDE4.iso
–2010-05-01 08:30:41– http://ftp.nluug.nl/pub/os/Linux/distr/yoper/iso/YOPER-2010-KDE4.iso
Résolution de ftp.nluug.nl (ftp.nluug.nl)… 192.87.102.43, 192.87.102.42, 2001:610:1:80aa:192:87:102:43, …
Connexion vers ftp.nluug.nl (ftp.nluug.nl)|192.87.102.43|:80…connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse…200 OK
Longueur: 708003840 (675M) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : «YOPER-2010-KDE4.iso»

100%[======================================>] 708 003 840 563K/s ds 16m 34s

2010-05-01 08:47:16 (695 KB/s) – «YOPER-2010-KDE4.iso» sauvegardé [708003840/708003840]

La virtualisation a utilisé une machine virtuelle habituelle :


fred@frugalware:~/download$ qemu-img create -f qcow2 yoper.img 32G
Formatting 'yoper.img', fmt=qcow2 size=34359738368 encryption=off cluster_size=0
fred@frugalware:~/download$ kvm32 -hda yoper.img -cdrom YOPER-2010-KDE4.iso -boot d &

Au démarrage, on a l’option d’installer la distribution ou de tester l’ensemble en livecd. J’ai pris la première option, pour des raisons de vitesse du test.

Après avoir lu les conditions d’utilisations – vous savez ce qu’on lit jamais normalement – on passe à la création de partition en utilisant l’outil cfdisk.

Pour le formatage de la partition, on nous propose par défaut non pas ext3 ou ext4, mais xfs. Choix assez rare pour être noté.

On nous demande ensuite quel chargeur de démarrage installer.

Un ultime récapitulatif nous est proposé avant l’installation proprement dite.

La copie commence, puis on passe au rédemarrage.

Un grub graphique nous accueille 😉

Ensuite, on doit définir le mot de passe du compte root, l’heure, et créer un compte utilisateur. On arrive enfin sur un KDM.

La configuration automatique de Xorg propose une résolution étrange et inutilisable, qui propose un ensemble grisatre des plus désagréables.

Je dois alors redémarrer la machine virtuelle en rajoutant l’option « -vga std ».

L’affichage est très lent, mais permet au moins d’avoir une résolution utilisable.

Je tente alors la copie du fichier xorg.conf « magique » pour mes machines virtuelles, mais au redémarrage suivant, kdm ne se lance plus du tout en graphique…

En lisant le fichier /var/log/kdm.log, on apprend que le problème se situe par rapport à l’absence du pilote vidéo pour « cirrus ». J’ai donc remplacé le circuit cirrus par un vesa dans le xorg.conf « magique » :

Section « Device »
Identifier « Configured Video Device »
Driver « vesa »
EndSection

Section « Monitor »
Identifier « Configured Monitor »
HorizSync 30-70
VertRefresh 50-160
EndSection

Section « Screen »
Identifier « Default Screen »
Monitor « Configured Monitor »
Device « Configured Video Device »
DefaultDepth 24
SubSection « Display »
Depth 24
Modes « 1280×800 » « 1152×768 » « 1024×768 » « 800×600 » « 640×480 »
EndSubSection
EndSection

En fouillant le forum, je me suis aperçu de l’existence de la commande smart qui gère tout ce qui concerne les paquets.

Donc, j’ai commencé par un :


smart update

Quand j’ai voulu installer le pilote vesa, celui-ci était déjà installé. Le problème étant alors que je n’avais aucun mode utilisable.

Je n’ai pas réussi à configurer Xorg car aucun outil n’était disponible pour le configurer. Autant dire que pour le moment, je suis coincé, et c’est bien dommage 🙁

A suivre, donc.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer