Ah, le zèle des nouveaux convertis à l’informatique libre.

Quand il y a quatre ans j’ai viré Windows pour de bon de mon PC, mon premier but était de dépasser les deux mois qui avait été mon précédent record. Et je me souviens d’avoir été une personne assez « prosélyte », pire que maintenant, ce qui est pire que maintenant.

Cependant, un commentaire sur un précédent billet m’a rappelé cette époque peu glorieuse. Je cite le commentaire en question.

Bonjour à tous,

Mon désire de migrer sur les systèmes gnu/linux était fondé sur le PLUS JAMAIS je ne veux revivre le cauchemar win, dans son ensemble, virus, defragmentation, licence, pub etc…
Je suis donc devenu un barbu integriste aux yeux de certains, et bien tant mieux, et j’en suis fière.
Je tourne sous gentoo, et la seule est unique personne à me dire ce qui doit être ou non présent dans mon système, c’est MOI.
Mark Shuttleworth pour moi c’est un guignol avec des sous.

Ma réponse s’était terminé par un lapidaire : « Libre à toi d’être un intégriste tant que tu ne viens pas me chier dans les chaussures. »

Je sais que ce n’est pas d’une diplomatie très poussée, mais j’ai eu tendance à remarquer que certains utilisateurs de Gentoo – et dans une moindre mesure dans les autres communautés de distribution linuxienne – à se prendre pour les rois du logiciel libre, et de prendre les autres linuxiens pour de l’excrément de chien.

Il est vrai que par expérience, le gain de vitesse qui est lié à la recompilation de tout ou presque doit être de 0,02% avec vent dans le dos. Donc, déjà, l’argument comme quoi tout recompiler fait gagner de la vitesse, c’est du pipeau.

Le seul gain de vitesse réel en informatique, ce n’est pas d’utiliser des optimisations agressives mais d’avoir un code suffisamment propre et suffisamment léger pour ne pas se retrouver avec un logiciel qui est aussi lent qu’une tortue rhumatisante.

Je me souviens d’un superbe « brown paper bag bug« , en clair d’un bug si « bête » que le développeur en question devrait se promener durant quelques temps avec un sac en papier sur la tête pour cacher sa honte, qui rendait les premières images ISO de la gentoo 2008.0 inutilisable.

Pourquoi est-ce que je parle de ceci ? C’est simplement en réponse au « Mark Shuttleworth pour moi c’est un guignol avec des sous. »

Soit, mais au moins, la distribution qu’il fait vivre avec son argent via la société Canonical a permis de démocratiser un minimum linux en tant qu’OS dans le grand public, même s’il est dommageable d’assimiler linux et Ubuntu.

Que les fanas de la masturbation intellectuelle et qui aime passer 3 heures à recompiler Xorg pour gagner un quart de millième de seconde au lancement continue dans leur « trip ». Je leur laisse cramer de l’électricité pour pas grand chose dans l’absolu.

Tant qu’il ne me facilitent pas le transit intestinal, tant mieux. Sinon, je leur rendrais la monnaie de leur pièce.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer