Y a pas à dire, mais les groupes indépendants, ils ont le respect de leurs fans.

Il y a 6 semaines, je parlais du groupe de Metal progressif suédois Astolat. Je disais à la fin de l’article :

Et l’EP se termine comme il avait commencé par un petit morceau acoustique. Avoir découvert cet album a été un sacré coup de chance. Et vivement début mars qu’un petit colis de Suède arrive dans ma boite au lettre, car oui, j’ai commandé un CD.

Cependant, le CD avait pris du retard. Et en suivant la page FaceBook du groupe, j’avais pu lire que les personnes qui avait précommandé le CD aurait un petit lot de consolation.

Quand ce midi, j’ai été cherché mon courrier, j’ai eu le plaisir de voir un paquet en provenance de Suède… Et quand je l’ai déballé, en plus de l’album dédicacé, le bonus en question était vraiment sympa : un enregistrement du précédent groupe du guitariste et bassiste Erik Epiales. Un EP « Witches’ Sabbath » de Three Beggars.

J’avoue que j’ai vraiment apprécié le geste. Si les groupes commerciaux pouvaient en faire de même, ils remonteraient dans l’estime de beaucoup de gens.

En tout cas, merci Astolat pour le geste ! Et longue vie au groupe !

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer