Vieux geek, épisode 35 : mon premier baladeur numérique, l’iPod shuffle première génération.

Dans le livre que j’ai rédigé à la demande et en collaboration avec les éditions Larousse, dans la catégorie « En avant la musique ! », en page 28, je parle du baladeur à cassettes, et un peu plus loin, je parle du premier (?) baladeur numérique, le Rio PMP300.

Cependant, mon premier baladeur numérique, je l’ai eu sur le tard. C’était le premier iPod Shuffle. Sorti début 2005, il était assez spécial. Du moins dans sa présentation.

Sur la page wikipedia francophone dédiée à l’iPod shuffle, il y a une photo qui montre le shuffle première génération de face et de dos. Il ressemble à un paquet de chewing gum, non ?

IPod shuffle 1G.png
« IPod shuffle 1G » par Matthieu Riegler, Wikimedia Commons. Sous licence CC BY 3.0 via Wikimedia Commons.

Outre le fait qu’il n’y avait aucun affichage, il avait un mode « aléatoire » pour mélanger les pistes. Cependant sa capacité relativement faible (512 Mo ou 1 Go) ne permettait de mettre au mieux que 250 fichiers musicaux. Ma musicothèque actuelle frôle les 7000 entrées, répartie en 650 albums environ. Autant dire que le pauvre iPod shuffle aurait été un brin dépassé 🙂

Continuer la lecture de « Vieux geek, épisode 35 : mon premier baladeur numérique, l’iPod shuffle première génération. »

De la mise à jour de son baladeur numérique…

Il y a bientôt un an, je parlais d’une manière cynique de la prison à goût de pomme, par rapport à l’époque de l’image de marque qu’on en retirait.

Le morceau intéressant est que je parlais d’un baladeur numérique, le Samsung YP-Q3, que j’avais acheté vers octobre 2010.

Mais il restait un énorme problème, les mises à jour du logiciel du baladeur numérique.

Par malchance, à l’époque, la seule méthode pour mettre à jour le baladeur, il fallait passer par le logiciel de Samsung, Kies, dixit ce test du Paris Match des webzines informatique. Je cite :

Dernier point : Samsung propose l’usine à gaz Kies (le même logiciel que celui qui accompagne le smartphone Wave) pour gérer le baladeur. Heureusement, on peut aussi faire sans… Mais les mises à jour du baladeur passeront par Kies.

Enfin, ce qui était vrai à l’époque ne l’est plus de nos jours. Pour récupérer la dernière mise à jour en date, il m’a suffit d’aller sur la page d’assistance lié au baladeur en question, cliquer sur la section firmware, et télécharger la mise à jour disponible.

Une fois l’archive extraite, il suffit de brancher le baladeur, et de copier le fichier Q3.bin à la racine du baladeur, là ou se trouve les dossiers « Music », « Pictures », etc…

Une fois le fichier copié, on débranche proprement le baladeur, on lance le redémarrage en croisant les doigts. Et la mise à jour se fait sans problème.

Donc, si vous voulez un bon petit baladeur numérique de 8 Go, qui lit les formats MP3, WMA, OGG, AAC et FLAC (ce qui n’est pas si mal que celà), le YP-Q3 est encore disponible. Et cerise sur le gateau, il fonctionne parfaitement avec linux 🙂

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer