« Secrets from Below », le retour gagnant d’Aythis.

Aythis, c’est le projet solo de Carline Van Roos, chanteuse du groupe Lethian Dreams. La dernière fois que j’avais parlé d’un album d’Aythis, cela remonte à janvier 2016 avec l’album « The Illusion and the Twin ».

5 ans sont passés et avec l’arrivée d’un nouvel album chez Lethian Dreams en novembre 2020, je m’étais dit que Carline Van Roos allait sortir un nouvel album en solo.

J’avais donc précommandé l’album et je l’ai reçu fin mars 2021. J’attendais simplement l’officialisation de l’album en ce 2 avril 2021 pour en parler.

Après 5 ans d’attente, on pouvait s’attendre à un album assez copieux et c’est le cas : 10 pistes, 56 minutes au compteur.

Une seule reprise sur l’album, celle du thème de la série Twin Peaks, série que je n’ai jamais vu. Oui, vous pouvez me jeter des cailloux, mais pas sur la tête, ça fait mal !

On retrouve ici l’univers d’Aythis, même s’il y a un peu plus de guitares pour accompagner les longues plages de piano et d’orgues. On est toujours dans ce monde néo-classique.

Comme je l’avais dit pour l’album précédent, apprécier les albums de Dead Can Dance de l’époque 1986-1990 est un pré-requis. Car on a droit à ce genre de mélodie. Même un côté post-rock est assumé, et ce dès la piste introductive de l’album « Just Like A Tear ».

On trouve aussi des pistes un peu plus calmes, comme « Faint Butterfly », « Ashes » ou « The Light That turn Into Crystal » et « Facing the Shadow ». Le côté post-rock revient en force avec des pistes comme « Secrets », « When Your Ghost Wanders » ou encore « Homelights ».

L’excellente reprise de Twin Peaks conclut l’album. Un très bon album qui valait largement l’attente. En tout cas, c’est une réussite.

3 réflexions sur « « Secrets from Below », le retour gagnant d’Aythis. »

  1. Après avoir découvert quelques titres de cet album vraiment canon, ça valait le coup que tu nous en reparles plus en détail. Au risque de te surprendre, j’ai la sensation de retrouver par moment sur certains titres quelques petites sonorités de l’ami Nikos alias Zero-Project. En tout cas, un album rudement bien travaillé et soigné, j’adore !

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer