FreeBSD 9.0rc1 : le BSD libre des utilisateurs très motivés ?

Dans le petit monde des BSDs libres, il y a mon « chouchou » OpenBSD, NetBSD (le passe partout), et le BSD pour utilisateurs « normaux », j’ai nommé FreeBSD. Ce dernier est à la base de PC-BSD, et de DesktopBSD. J’allais oublier le confidentiel et volant DragonflyBSD 🙂

Ayant pu lire sur distrowatch que la première RC de la version 9.0 de FreeBSD était disponible, j’ai récupéré l’ISO de la version 64 bits et j’ai lancé l’installation.

Pour des raisons pratiques, j’ai utilisé VirtualBox. Qemu aurait fait tout aussi bien l’affaire, mais j’ai remarqué des lenteurs incroyables au niveau de la lecture / écriture des systèmes de fichiers.

L’installateur est en mode texte, en anglais, mais si on se donne la peine de lire la documentation, on peut s’en sortir sans trop de problèmes.

A noter que lors de l’installation, le partitionnement du disque est automatisé, et il est clairement indiqué qu’une couche de support 32 bits est installé. Couche qu’on peut désactiver si on le désire.

Ce qui est intéressant, c’est la configuration du réseau. Pour peu que vous utilisiez une connexion filaire, on vous propose de configurer automatiquement la connexion, aussi bien en IPv4 qu’en IPv6 !

Enfin, j’ai choisi d’activer tous les daemons, même si j’ai ensuite retiré le support de powerd, en supprimant sa ligne dans le fichier /etc/rc.conf.

L’étape suivante a été l’installation de X11, puis de Gnome.

Pour la première étape, en root, j’ai tapé un simple :


pkg_add -r xorg

Ensuite, l’installation terminée, j’ai suivi le guide du manuel. En clair, j’ai créé un fichier xorg.conf, que j’ai modifié pour faire prendre en compte la souris en mode non-automatique (le pointeur de la souris est bloqué autrement !), et de quoi avoir une bonne résolution à l’écran.

Je me suis ensuite occupé de Gnome. L’installation ?


pkg_add -r gnome2

Et comme pour X11, j’ai suivi le guide pour activer les services nécessaires au démarrage, même si GDM a parfois des problèmes à l’allumage 🙁

La dernière étape a été d’ajouter Mozilla Firefox, avec le support du français, Gimp et LibreOffice. A noter que seule la version 3.3.3 de LibreOffice semble disponible.

Ce qui s’est résumé à :


pkg_add -r firefox firefox-i18n gimp libreoffice-legacy

Le point le plus ennuyeux ? Avoir Gnome en Français.

En fouillant le net, je suis tombé sur cette vieille page, qui m’a donné la solution.

J’ai rajouté ceci au fichier /etc/login.conf

# French Users Accounts
french|French Users Accounts:\
:charset=UTF-8:\
:lang=fr_FR.UTF-8:\
lang=fr_FR:\
:tc=default:

La vidéo montre FreeBSD 9.0rc1 en action. C’est un environnement Gnome 2 classique qui nous accueille, avec ses qualités et ses faiblesses. Le gros – et seul ? – point noir : LibreOffice n’est pas traduit, il reste en anglais 🙁

Ce n’est pas un système très dur à prendre en main, du moins pour une utilisation bureautique classique si on a un réflexe simple : lire la documentation. Effort surhumain pourrait-on dire.

Il est vrai qu’il faut une certaine motivation pour devoir parfois mettre les mains dans le cambouis, et on finit par apprécier la « simplicité » d’une distribution linux pour configurer son système.

A vous de tester et de voir si FreeBSD pourrait vous convenir ou pas !

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer