Un tour rapide de Haïku post-alpha1 :

Haiku, c’est un projet libre un peu fou : réécrire avec du code libre BeOS entièrement. Une première version alpha est sortie il y a quelques mois, et j’ai eu envie de tester une version post-alpha1 pour voir ce que cela donnait maintenant.

haiku post alpha1

J’ai donc récupérer une image ISO d’une version récente de développement de l’OS à l’adresse suivante : http://www.haiku-files.org/cd/index.php?show=all

Et j’ai lancé la machine virtuelle habituelle.


fred@frugalware:~/download$ qemu-img create -f qcow2 hai.img 32G
Formatting 'hai.img', fmt=qcow2 size=34359738368 encryption=off cluster_size=0
fred@frugalware:~/download$ kvm32 -hda hai.img -cdrom haiku-nightly.iso -boot d &

Pour mémoire, kvm32 est le raccourci pour :


qemu --enable-kvm -m 1500 -soundhw all -localtime -k fr

Ce qui frappe, c’est la vitesse de chargement : en moins de 5 secondes, le CD nous propose soit d’installer l’OS, soit de le tester en liveCD.

La gourmandise n’est pas à l’appel. A peine 80 à 85 Mo sont consommés au démarrage.

J’ai donc lancé l’installation. Et elle est aussi simple que rapide à se mettre en route. Le seul point ennuyeux, c’est qu’il faut formater la partition en utilisant un outil très simple d’accès. Ensuite, l’installation se résume à la copie d’environ 12000 fichiers.

Une fois l’installation terminé, on peut redémarrer et profiter d’un superbe et simple écran de démarrage.

Le système répond bien, et comme c’est une version alpha, il manque un outil de taille, le navigateur internet.

Un navigateur internet basé sur webkit est disponible, c’est WebPositive.

Pour le récupérer, il faut passer par un terminal, et taper la ligne de commande suivante :


wget -c http://www.yellowbites.com/downloads/WebPositive.zip

Après avoir décompacté l’archive, il faut entrer dedans et lancer à la main le navigateur avec les lignes suivantes :


cd WebPositive
./WebPositive &

Bon, le navigateur en est encore à ses débuts, mais il est très puissant et reste agréable pour la navigation de base.

La souplesse est à l’appel, même si parfois le CPU est un peu surchargé. C’est un projet qu’il faudra suivre de très près. Autant dire que j’attends la deuxième alpha de souris ferme.

Si vous voulez voir un système qui démarre en quelques secondes, faites-vous plaisir et testez Haiku !

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer