KDE SC 4.4rc2 : premier aperçu :)

Comme jadis pour KDE 4.3 rc1, j’ai décidé de faire un petit test rapide de la future nouvelle version stable majeure de KDE. Du moins de cette 2ième candidate à la publication.

La feuille de route pour KDE SC 4.4 est disponible à cette adresse : http://techbase.kde.org/Schedules/KDE4/4.4_Release_Schedule

J’ai donc installé une machine virtuelle avec une archlinux 64 bits dedans. Ben ouais, pourquoi ne pas employer une distribution linux qui est des plus proches du code original pour les logiciels ?

Donc, les habituelles lignes de commandes :


fred ~/download $ qemu-img create -f qcow2 kde44rc2.img 32G
Formatting 'kde44rc2.img', fmt=qcow2 size=34359738368 encryption=off cluster_size=0
fred ~/download $ kvm -hda kde44rc2.img -cdrom archlinux-2009.08-netinstall-x86_64.iso -boot d &

Je laisse de coté les méandres de l’installation sur archlinux qui sont par ailleurs d’une simplicité enfantine si on lit le wiki francophone.

Après l’installation, j’ai installé yaourt, hal, alsa, et enfin configuré Xorg pour pouvoir accueillir tranquillement la release candidate de KDE SC 4.4, en utilisant le dépot kde-unstable.

NB : pour installer KDE depuis le dépot kde-unstable, il faut d’abord activer le dépot testing.

Donc en gros, voila à quoi ressemble la partie consacré au dépot dans le fichier /etc/pacman.conf

[kde-unstable]
Server = http://mir.archlinux.fr/kde-unstable/os/x86_64/

[testing]
Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

[core]
Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

[extra]
Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

[community]
Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

[archlinuxfr]
Server = http://repo.archlinux.fr/x86_64

Bien entendu les x86_64 sont à remplacer par des i686 pour une archlinux 32 bits.

Pour xorg, j’ai du utiliser le xorg.conf suivant pour avoir une résolution qui corresponde à ma demande, à savoir du 1024×768 au lieu du 800×600 proposé par la détection automatique 🙁

Section « Device »
Identifier « Configured Video Device »
Driver « cirrus »
EndSection

Section « Monitor »
Identifier « Configured Monitor »
HorizSync 30-70
VertRefresh 50-160
EndSection

Section « Screen »
Identifier « Default Screen »
Monitor « Configured Monitor »
Device « Configured Video Device »
DefaultDepth 24
SubSection « Display »
Depth 24
Modes « 1024×768 » « 800×600 » « 640×480 »
EndSubSection
EndSection

Etant donné que je fais des tests dans une machine virtuelle, j’ai mis le strict minimum nécessaire. J’aurais pu rajouter openntpd (pour la gestion de l’heure ou encore des outils pour la gestion des CPUs multi-coeurs, mais cela aurait été un peu « inutile » dans cet environnement de test).

Et la liste des méta paquets installés :

  • kde-meta-kdebase
  • kde-meta-kdeartwork
  • kde-meta-kdeadmin, sauf que le module de gestion d’imprimante qui ne s’installe pas, la faute au paquet kde-bindings-python introuvable 🙁
  • kde-meta-kdegraphics
  • kde-meta-kdemultimedia
  • kde-meta-kdeutils, même punition que pour le méta-paquet kde-meta-kdeamin…
  • kde-meta-kdeplasma-addons
  • kde-meta-kdegames
  • kde-meta-kdepim

Ce qui donne une bonne partie de l’environnement KDE SC disponible. Je n’ai pas rajouter les outils d’accessibilité ni les jouets.

Pour la traduction française ?


yaourt -S kde-l10n-fr

J’ai rajouté le daemon kdm au lancement pour qu’il se charge sans prise de tête.

Cette version de KDE est à première vue plus légère que les précédentes. Aux teintes bleutées de la version 4.3, succède un environnement couleur sable qui est assez reposant pour les yeux.

J’ai fait une petite vidéo pour montrer à quoi ressemble la version 4.4rc2 de KDE SC. Bon, j’avoue que c’était du direct live, et que quelques interactions inattendues sont arrivées. J’ai cherché en vain le site de test de youtube en ce qui concerne leurs tests sur la balise video de html5.

Sinon, j’ai montré comment rajouté un dossier sur le fond d’écran. La vue de dossier est moins intrusive que dans KDE 4.3. J’ai bien aimé aussi l’assistant d’ajout de plasmoides. Etant donné que la version 4.4.0 est attendu pour le 9 février, il est normal d’avoir quelques petits bugs, comme le plantage du jeu à la tetris dans la vidéo…

Désolé si la vidéo saccade, mais cela est dû à la gourmandise du KDE dans la machine virtuelle… 🙁

Bah, ce sont les aléas du direct… Au moins, cela prouve qu’il y a encore du polissage à effectuer. Reste à savoir si je mettrais encore kde comme environnement par défaut sur mon archlinux comme je l’ai fait jadis à l’époque de KDE 4.3 🙂

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer