Profiter de Mozilla Firefox 3.5rc2 sous linux 64 bits.

Cet article est écrit à titre « pédagogique » et de culture générale informatique. Etant donné qu’il n’y a pas de version officielle de Mozilla Firefox 3.5rc2 en 64 bits pour linux, j’ai décidé de montrer comment faire.

Mozilla Firefox 3.5rc2 pour linux en 64 bits

Je me base sur une ArchLinux 64 bits, à jour, avec Xfce 4.6.1 (installé en utilisant le wiki anglophone. D’ailleurs, pour faire une digression rapide, si vous avez des problèmes avec le volume, installer le paquet oss et rajouter le daemon oss à la ligne DAEMONS du fichier /etc/rc.conf est radical pour corriger le problème).

Bref, en me basant sur la documentation disponible ici (notamment les pré-requis), on peut se faire un environnement de compilation facilement.

Pour autoconf-2.13, il faut utiliser le paquet autoconf-compat, disponible sur aur.archlinux.org via l’outil yaourt :

yaourt -S autoconf-compat

Une fois le code source récupéré depuis http://releases.mozilla.org/pub/mozilla.org/firefox/releases/3.5rc2/source/, il suffit de décompacter le code source et de rajouter le fichier .mozconfig suivant :


export AUTOCONF=autoconf-2.13

. $topsrcdir/browser/config/mozconfig

mk_add_options MOZ_OBJDIR=@TOPSRCDIR@/../objdir-fx

ac_add_options --enable-optimize
ac_add_options --disable-debug
ac_add_options --disable-tests

Pour lancer la compilation. On se rend dans le répertoire du code source, à savoir mozilla-1.9.1 puis dans un terminal :


make -f client.mk depend
make -f client.mk build

Il faut compter entre 45 minutes et une heure.

Ensuite, il faut aller dans le répertoire objet où se trouve le code compilé :


cd ../objdir-fx
make package

Le logiciel se trouve dans le répertoire objdir-fx/mozilla/dist/. Une archive tar.bz2 est disponible. Il suffit de la décompacter dans un répertoire ailleurs pour obtenir un firefox indépendant du code source. Par exemple dans un répertoire applications 😉

Le plus simple est de créer un lanceur.

On peut récupérer le paquet de traduction française ici :

http://releases.mozilla.org/pub/mozilla.org/firefox/releases/3.5rc2/linux-i686/xpi/

Une fois le paquet installé, il faut modifier une valeur dans about:config, il s’agit de general.useragent.locale à modifier en fr.

Une fois Mozilla Firefox relancé, la VF nous accueille.

J »aurais très bien pu utiliser le paquet proposé par AUR, mais je voulais avoir une version aussi proche que possible du code officiel.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer