Bilan culturel 2013. Oui, culturel en un seul tenant, pas comme sur les grandes chaines télévisées non publiques :)

Je suis un fou de musique. L’année 2013 a été pour moi une succession de bonne surprise. Sur la quarantaine ou la cinquantaine de billets que j’ai fait depuis janvier 2013 sur le plan musical, il y a d’énormes coups de coeur.

J’ai eu envie de faire un petit bilan sur les artistes non-commerciaux que j’ai découvert cette année. Comme il y a eu de tout, un peu dans tous les domaines, ça sera par ordre de pagaille.

Commençons par la musique douce. Dans ce domaine, mes grands coups de coeur de cette année 2013 ont été :

  • The River Cry, le projet solo de la bassiste du groupe JJ72, Hillary Claire Woods
  • Dayazell, le groupe qui a réussi à reprendre les chants traditionnels et leur donner une dimension nouvelle

Dans le domaine de la musique psychédélique et / ou teintée début années 1970 ? Deux énormes coups de coeur.

Continuer la lecture de « Bilan culturel 2013. Oui, culturel en un seul tenant, pas comme sur les grandes chaines télévisées non publiques 🙂 »

Storm Corrosion : du très lourd ;)

C’est un projet du duo Mikael Akerfeldt d’Opeth et de Steven Wilson des Porcupine Trees. L’album est sorti en mai 2012, et ce n’est que ce matin que j’en ai entendu parler, en fouillant la page Wikipedia du groupe de métal progressif suédois.

Pochette de l’album « Storm Corrosion »

J’ai donc fait des recherches, et j’avoue que j’ai eu un coup de coeur énorme. Loin du métal progressif qui a fait le succès d’album comme Blackwater Park, Still Life ou encore Ghost Reveries, le duo propose un album qui fait penser à l’album Heritage d’Opeth.

Les pistes sont assez longues (de 4 à 10 minutes). L’ambiance est celle d’un folk médiéval, matiné de rock, de musique douce, et surtout de mélodies qui emporte l’auditeur.

De la première piste « Drag Ropes », à la dernière « Ludjett Innan » (dont le titre commence par une portion chantée en voix de tête par Mikael Akerfeldt), c’est du pur bonheur. Les titres s’enchaînent comme des perles.

Continuer la lecture de « Storm Corrosion : du très lourd 😉 »

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer