Zombie Kebab : de la zombicalypse débordante d’humour.

Je ne suis pas un grand fan des récits de zombie et d’apocalypse à base de zombie. On présente souvent les zombies comme des monstres idiots, obnubilé par la volonté de se « reproduire ». Un peu comme les vampires du film « The Last Man on Earth » avec Vincent Price.

Ici, Olivier Saraja nous propose un récit où le héros Hakim, qui joint les deux bouts pour nourrir sa famille, est contaminé par un produit chimique suite à un incident dans un laboratoire souterrain. Oui, ça fait un peu penser au scénario du premier Half-Life sur certains plans 🙂

Le produit chimique zombifie Hakim qui nous raconte par le détail ses aventures.

C’est un vrai plaisir de fin gourmet de lire le récit proposé par Olivier Saraja. Outre le fait que l’humour le plus cynique et le plus sombre déborde de page en page, on voit aussi comment Hakim développe un certain goût pour une gastronomie assez macabre.

Une histoire qu’on aurait pu retrouver avec grand plaisir dans une série comme les contes de la Crypte avec son narrateur, le gnome asthmatique.

Le seul problème ? C’est que vous ne pourrez plus entrer dans un kebab sans la moindre arrière pensée maintenant !

Bon appétit 😀

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer