« Le Bon Dieu sans confession »… Faut se méfier des apparences :)

Via Agnès de Destination Passions sur le réseau à l’oiseau bleu, j’ai appris l’existence du deuxième livre de Marylise Trécourt. J’ai donc récupéré l’extrait et je dois dire que j’ai tellement ri que j’ai directement acheté le livre.

L’histoire ?

Odette, mamie dynamique ayant du mal à prendre sa retraite et fan inconditionnelle du King, arrive dans une résidence appellée « Les Jardins d’Eden ». Les personnages plus truculents les uns que les autres. Entre l’ancien militaire, la bimbo blonde qui ne brille pas par son QI, un quincagénaire abusant de la bouteille, elle se demande ce qu’elle est venue faire dans cette galère… Surtout qu’un corbeau sème la zizanie…

C’est le genre de bouquin qui mélange l’humour, le policier et le thriller et qui donne envie de le dévorer le plus rapidement possible, quitte à se coucher à une heure avancée de la nuit. Ce qui a été mon cas… Je publie l’article alors que je viens de finir la lecture marathon du roman. Je n’ai pas vu passé les 230 pages du livre.

Chaque personnage a dans son placard un squelette qui ne demande qu’à sortir… Au point qu’on se demande si la résidence n’est pas au final un gigantesque cimetière !

Le style de l’auteure est léger, facile à lire. On se plonge dans l’histoire, et les chapitres courts aident vraiment pour se dire : « Que va-t-il encore se passer ? » Et de se dire : Allez, encore un chapitre !

Je vous le recommande chaudement !

3 réflexions sur « « Le Bon Dieu sans confession »… Faut se méfier des apparences :) »

  1. Moi qui habituellement reste très accrochée à des polars et thrillers qui ont mes préférences, j’avais envie d’un bon petit livre pour me détendre sans me prendre la tête. Je n’ai pas eu tort et je reste encore très agréablement surprise. Ravie de voir que l’ami Fred a apprécié également. C’est bon, c’est frais, c’est pétillant, c’est enjoué, c’est rythmé, bref un vrai régal à tel point que les pages tournent toutes seules. Les personnages sont truculents avec beaucoup d’humour.On en ressort le sourire aux lèvres, c’est donc l’idéal pour déconnecter un moment de la réalité et se détendre.

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer