Mon dernier délire scriptural : « Domination ».

Voici donc le dernier délire scriptural en provenance de mes méninges. C’est après avoir vu en partie le film, que je ne qualifierai pas pure charité, « Jacky au royaume des filles » de Riad Sattouf que j’ai eu envie de reprendre l’idée d’une société matriarcal.

Une société où la domination sexuelle est exercée par les femmes, et non comme c’est encore trop souvent le cas, par les hommes, de manière caricaturale.

Après une écriture assez rapide – pour une fois les mots se sont jetés sur le clavier – et une correction qui n’a pas été trop horrible à faire, je vous propose le récit d’une vingtaine de pages, en accès libre.

Bonne lecture et merci par avance pour vos retours sur ce délire scriptural en attendant quelque chose de plus copieux dans les mois qui viennent 🙂

4 réflexions sur « Mon dernier délire scriptural : « Domination ». »

  1. Pris et lu dans la foulée car très court, ton livre aborde un sujet que l’on pourrait qualifier d’existentiel car s’agissant du pouvoir d’un sexe sur l’autre.
    Ta manière d’aborder un tel thème peut sembler un peu loufoque au départ car assez éloigné de la réalité de la plupart d’entre nous – bien évidemment chacun sait que de tels cas existent – mais c’est néanmoins très adroit car je pense qu’on finit par se poser les bonnes questions.
    A prendre malgré tout à la légère

    1. Merci d’avoir pris le temps de lire le texte. Et surtout, c’est un texte qui est un délire, un récit qui inverse ce qui se passe – en poussant un peu le trait – dans certaines sociétés actuelles.

      Ensuite, c’est un texte de fiction, donc à prendre au second degré.

      Merci pour ton retour.

  2. Quelle surprise ! Je me suis fait attraper par ton histoire. Sans trop d’attrait au début j’ai fini par ne plus pouvoir m’arrêter jusqu’à la fin. Surpris car j’y découvre un Frédéric dont je n’avais pas l’habitude : je viens régulièrement te lire, t’écouter dans tes vidéos de tests de distributions, et je te trouve parfois raide, un peu Brutus sur les bords avec même des fois l’envie ne plus venir sur son ton blog, mais j’échoue puisque je reviens tout le temps. Et là je découvre d’autres facettes avec plus de subtilité. Merci, j’ai bien aimé !

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer