« Pages » : le premier album des These Animals.

Après une longue attente, j’ai reçu aujourd’hui le premier album du quatuor New-Yorkais, « These Animals ». Après avoir parlé de leur campagne de financement sur Kickstarter en mai dernier, j’ai finalement reçu l’album. Mieux vaut tard que jamais, non ?

Celui-ci est disponible en version numérique sur Bandcamp (avec les deux premiers EPs du groupe) ou sur le site officiel du groupe en version physique.

C’est un album de pop-rock classique, qui commence en fanfare avec « I Wrote The Book ». Il y a toujours un léger côté psychédélique comme avec les effets sur la piste « Autumn ». Dommage que cette piste soit un peu coupée à la hache sur la fin 🙁

« I’m Not From Here » apporte un côté mélancolique à l’album. « Hunting Horn » a un côté « beatlesien ». Le genre de composition qu’on aurait pu trouvé à l’époque de Revolver ou de Rubber Soul.

« Murder of Crows » se la joue pop-rock avec un rythme presque rapide par rapport aux pistes précédentes. « Radical Act » est une belle balade, qui permet de reprendre sa respiration. Et autre balade suit, du nom de « Thieves ».

Dans les pistes qui suivent, je dois donner une récompense à « Souvenir ». Le titre éponyme a encore le côté « beatlesien » qu’on trouvait sur la piste « Hunting Horn ».

L’album dure 45 minutes pour une douzaine de pistes. Et quand on s’aperçoit que l’on est arrivé à la dernière piste, avec le titre éponyme, on se dit : déjà fini ? C’est que le plaisir d’écoute est au rendez-vous.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer