Un libriste = extrémiste du libre ?

Les termes en « isme » ou « iste » ont été associés depuis des années à des mouvements extrémistes. Mais, n’est-ce pas réducteur ?

Doit-on dire qu’un capitaliste est un extrémiste du capital ? Un marxiste, celui de la doctrine de Marx ? Un pacifiste, un extrémiste de la paix ?

Cela est un peu réducteur et facile à dire. On pourrait multiplier les exemples de terme en « isme » qui ne sont pas connecté à un extrémisme.

Donc, pour moi, un libriste n’est pas un extrémiste du libre, mais un utilisateur de logiciel libre. Si on devait parler d’extrémiste, un « librissiste » – néologisme complet – serait plus adapté.

Pour tout dire, je ne suis pas linguiste, et je n’ai pas fait d’étude de linguistique, mais une personne qui essaye d’expliquer – même si cela considère que c’est impossible – que le terme libriste est à mes yeux tout sauf un terme injurieux.

Evidemment, c’est de la philosophie et de la linguistique à 0,02 €, mais cela fait plaisir de faire un peu de masturbation intellectuelle de temps en temps, même si certaines personne considèrent que je suis inapte à toute forme de réflexion.

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer