Ah, la bonne vieille ingéniérie sociale.

J’ai reçu récemment un pourriel (spam pour les anglophones) qui m’a fait bien rire. En utilisant le principe de l’ingéniérie sociale, on m’annonçait – sous peine de poursuites judiciaires – qu’il fallait que je légalise certains de mes logiciels soit disant piratés.

Le tout pointant vers un site qui doit pomper les infos comme des numéros de carte bancaire. Non seulement c’est une arnaque classique, mais utilisant uniquement du logiciel libre depuis des années, je n’ai plus besoin de me poser de questions au niveau des licences d’utilisations 😉

Oh, le joli spam pour piquer des infos financières ;)

Mieux vaut en rire qu’en pleurer, quoique la question se pose : sur 100 personnes ayant reçu ce courrier, combien auront été piégées ?

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer