Un libriste passionné par les loups.

Pour cette nouvelle publication « les libristes sont aussi des humains », je vais laisser la parole à Botchchikii, de l’association « Peuple Loup« .

Bonjour, pourrais-tu te présenter en deux ou trois phrases ? Quatre seront acceptées aussi.

Bonjour Fred. Je m’appelle Mickael et je suis président d’une association d’éducation à l’environnement nommée Peuple Loup, pisteur de loup et bénévole à plein temps depuis 9 ans. Utilisateur convaincu de Frugalware depuis pas mal de temps, je tiens aussi un petit blog qui parle de mes découvertes dans le monde du libre.

Quel est l’origine de ton pseudo, si tu en utilises un ?

Botchchikii est le surnom que les Cris du nord du Québec m’ont donné lors de mon dernier projet d’observation. Il signifie en gros « Le gars étrange qui vit tout seul dans le bois ». À partir du moment où ils m’ont donné ce nom, je l’ai adopté et l’utilise partout maintenant, même s’il est difficile à écrire !

Quel est ton parcours libriste ?

J’ai débuté sur Gnu/Linux en 2005, après ma découverte des licences libres. Je suis resté environ 2 ans sur Aurox, puis Ubuntu pendant plus d’un an. À ce moment, j’ai eu besoin de connaître mieux ce système, j’en avais marre de ne pas savoir me débrouiller avec la ligne de commande et je me suis plus investi.

J’ai donc cherché une distribution qui me permettrait de progresser et j’ai testé rapidement Zenwalk et Debian avant de gouter et de rester sur Frugalware. Auparavant je n’étais qu’un utlisateur « desktop » mais depuis près de deux ans, je me suis mis à l’auto-hébergement et je gère mes sites web à la maison sur un serveur sous Frugalware également.

Quelles sont tes activités dans le monde du libre ?

Mon activité principale dans le monde du libre est déjà de proposer du contenu libre. Tout le contenu récolté sur la piste des loups est sous licence Art Libre, c’est une notion fondamentale. Sinon, j’essaye d’aider un peu la communauté Frugalware avec mes moyens (wiki, articles, relecture) et mon temps disponible. Je donne aussi quelques coups de main techniques à Art Libre quand il y a besoin.

Pour toi, cela veut dire quoi être libriste ?

Pour moi le libre, c’est le partage. Être libriste implique de mettre ses compétences et un peu de son énergie à un projet commun et accessible à tous. C’est refuser le concept du chacun pour soi et participer à un monde ouvert à tous.

Et maintenant, les questions qui tuent ; le stéréotype du libriste est un barbu : moustache, barbe ou glabre ? Avec ou sans lunettes ?

Moustache, barbe et sans lunettes, mais avec un bonnet sur la tête ! Apparemment, j’ai la tête de l’emploi ^^

Pour finir, un dernier mot ?

Merci 🙂

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer