Un peu d’histoire des versions d’Ubuntu – La 5.10 alias Breezy Badger

En octobre 2005, Ubuntu Linux connait sa troisième version, la 5.10 alias Breezy Badger, qu’on peut traduire par blaireau désinvolte.

C’est la première avec laquelle j’ai fait véritablement « mumuse », en l’installant sur mon mac mini G4 à l’époque. J’ai encore la pochette envoyé par le service Ship-it. Ce fut par ailleurs la première version pour processeur PowerPC. Ce doit être un sacré collector de nos jours 😉

pochette 5.10 pour mac

contenu pochette 5.10 pour mac

Pour les tests, j’utilise un VMWare Server 1.0.4 installé « manuellement » sur ma Ubuntu Linux Gutsy Gibbon AMD64. Pour cette version, j’ai utilisé l’image 32 bits de la distribution.

Comme pour les deux premières versions, Ubuntu linux 5.10 est disponible en deux images : installation et live. Et le logo commence à être plus « travaillé », plus proche du logo actuel, tout en étant dans les tons « dorés ».

écran d'installation de la ubuntu 5.10

L’installation est en mode texte, assez rudimentaire, mais fonctionnel. Ce sera la dernière version a être dans ce cas. Et comme le support a été abandonné, j’ai été obligé de faire comme pour la Warty et la Hoary à savoir :

Les mises à jour se font « normalement » dans la deuxième partie de l’installation. J’ai été obligé de les faire post installation, à cause de la fin du support de cette version depuis près d’un an environ. Ce point est faisable grace au dépot disponible ici :  http://old-releases.ubuntu.com/ubuntu/dists/

Les logiciels fournis sont (version d’origine, puis version ultime disponible sur les dépots officiels le cas échéant) :

L’installation nue pèse environ 2 Go. A comparer au 1,8 Go de la version 4.10 et 2 Go de la 5.04. La taille de l’installation semble se stabiliser.

Ce qui est étonnant, surtout dans le domaine des OS où la taille disque demandée augmente énormément à chaque version.

espace disque pris par la ubuntu 5.10

Nouveautés ? L’arrivée du logo Ubuntu à la place du logo Gnome dans le menu principal, le fond d’écran est assez mystique, et le panneau d’ajout-suppression de programmes commence à ressembler à celui des versions récentes.

La distribution commence vraiment à se « professionaliser ». L’outil de gestion des langues arrive aussi, et le démarrage est enfin graphique 😉

démarrage d'ubuntu linux 5.10

Et comme d’habitude, les deux firefox disponibles. 1.0.7 avec l’installation d’origine, 1.5.0.11 avec les dernières mises à jour disponibles.

Firefox 1.0.7 sous ubuntu 5.10

Firefox 1.5.0.11 sous ubuntu 5.10

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer