Traduction = trahison ?!

On dit souvent que traduire une oeuvre (feuilleton, livre, film), c’est trahir le texte d’origine. Aimant la série « Le Prisonnier« , je me suis amusé à comparer la version originale sous titrée (idéale pour travailler mon anglais qui commençait à devenir paresseux), avec la version française.

A la fin de l’épisode 6 « Le général », Patrick MacGoohan, en parlant de l’invention diabolique qu’est le général, déclare que « Napoléon aurait pu l’employer ».

Or dans la version diffusée en France, Napoléon est devenu… Hitler !

Napoléon ou Hitler ?

Dans un autre épisode, La mort en marche (« the girl who was death » = la fille qui était la mort), le méchant est grimé en… Napoléon Bonaparte 😀

Une obsession britannique ?!

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer