Et si le « papy-boom » n’était qu’une vaste fumisterie ?

Depuis une grosse quinzaine d’années, on entend les économistes hurler en parlant du « papy-boom », l’explosion du nombre de personnes retraitées nées entre 1945 et 1965, que l’on a qualifié de « Baby-boom ». En gros, les 40-60 ans.

Or, il faut remarquer que les décès des 40-60 ans sont assez nombreuses actuellement. En dehors de la mort récente de l’acteur Daniel Rialet (46 ans), il suffit de regarder le carnet « mondain » des quotidiens régionaux et / ou nationaux.

Pour exemple, le quotidien régional Sud-Ouest, édition du Bassin d’Arcachon, d’hier, mardi 9 mai 2006. Sur le carnet (pages 2-21 et 2-22), on peut voir que l’age moyen des personnes décédées est étrangement d’une quarantaine d’années :

  • Première annonce : Artigues de Lussac : 50 ans
  • Cinquième annonce : Saint Morillon – Lormont : 42 ans
  • Sixième annonce : Cenon : 42 ans
  • Huitième annonce : Rions : 39 ans (même pas un baby boomer !)
  • Dix-neuvième annonce (deuxième page) : Bassens : 47 ans
  • Vingt-quatrième annonce (deuxième page) : Ambarès : 59 ans

Sans oublier les « jeunes » séxagenaires… Qui a parlé de « papy-boom » ?

Vous pouvez surfer l’esprit libre, il n’y a ni trackeurs ni cookies sur ce site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer